Gouvernement : les grands défis qui attendent Paul Valentin Ngobo

Gouvernement : les grands défis qui attendent Paul Valentin Ngobo

Nommé ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Paul Valentin Ngobo, est bien connu des acteurs agricoles à travers son projet : Incubateur agricole du Congo (IAC). Sa mission s'avère lourde au regard des défis liés à la sécurité alimentaire, la réduction des importations et la diversification de l’économie.

Né à Fort Rousset, actuellement Owando, le 3 octobre 1970, Paul Valentin Ngobo est professeur des universités depuis 2014. Agrégé de Sciences de gestion depuis 2001 en France, il est actuellement en poste à l'université Paris Dauphine.

« Il s’agit d’un honneur parce que le chef de l’Etat a placé l’agriculture au cœur de son projet de société lors de la dernière élection présidentielle. Nos dernières expériences ont montré qu’il est possible de mobiliser les jeunes congolais, les groupements pour justement augmenter la production et réduire le déficit commercial agricole », a-t-il indiqué.

Selon lui, les défis à relever se résument en termes de production mais cela passe par la mobilisation des Congolais. « Tout est dans la manière d’organiser le secteur agricole parce que lorsqu’on a un secteur bien organisé on peut très facilement apporter l’aide de l’Etat en termes de mécanisation, de semences, d’engrais… Le défi est celui d’une meilleure organisation pour mieux mobiliser les Congolais », a souligné le ministre de l'Agriculture.

Paul Valentin Ngobo était à cheval entre la France et son Congo natal où il a parcouru plusieurs départements du pays pour mobiliser les jeunes dans l’agriculture à travers son projet d’incubateur agricole du Congo. « Nous avons beaucoup d’experts dans les domaines de l’élevage et de la pisciculture, le rôle du ministère est d’élaborer une stratégie de sorte que les acteurs de terrain puissent nous aider à atteindre les objectifs que nous allons nous fixer », a-t-il signifié.

Produit de l'Institut supérieur de gestion (ISG) de l'université Marien-Ngouabi, promotion 1991, Paul Valentin Ngobo est marié et père de cinq enfants. Il hérite d’un secteur où les attentes sont énormes. En effet, le Congo importe à plus de 700 milliards FCFA les produits alimentaires par an. Dans le but de renverser la balancer, le programme du gouvernement a fait de la mécanisation de l’agriculture l’une de ses priorités pour les cinq prochaines années.

Source: adiac-congo

Close