Définir la stratégie nationale de financement des activités agropastorales

Définir la stratégie nationale de financement des activités agropastorales

BRAZZAVILLE, 02 FÉV (ACI) – Les commissions intervenues aux travaux du 2ème forum national sur l’agriculture, l’élevage et la pêche ont recommandé, le 31 janvier à Brazzaville, la définition de la stratégie nationale de financement des activités agropastorales et halieutiques.

Au terme de ce forum, elles ont également préconisé, entre autres, la mise en place des mécanismes pour l’amélioration du climat des affaires indispensable à la mise en œuvre des projets et la promotion du développement d’une agriculture productive et résiliente au changement climatique, indique le communiqué final des travaux.

Responsabiliser le ministère de tutelle dans la réalisation des études de faisabilité des projets, commanditer une étude préalable à la mise en place d’une assurance agricole au Congo et recueillir les contributions des acteurs du secteur bancaire et des assurances sur la politique agropastorale et halieutique font aussi partie de ces recommandations.

Clôturant les travaux dudit forum, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, M. Henri Djombo, a indiqué que ces propositions permettront de baliser le chemin et de guider les actions futures, en vue de parvenir à la sécurité alimentaire et à la réalisation des Objectifs de développement durable, dont les Odd 1 et 2, relatifs à l’éradication de la pauvreté et de la faim.

«Nous sollicitons, pour ce faire, l’engagement des partenaires techniques et financiers, de la société civile, du secteur privé et des acteurs ruraux pour nous accompagner dans le processus de transformation du secteur agropastoral et halieutique», a-t-il poursuivi.

Organisé par le ministère en charge de l’Agriculture, avec l’appui technique et financier  de la Banque mondiale (Bm) et de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), ce forum s’est tenu sur le thème «Promouvoir la production agricole nationale pour satisfaire les besoins alimentaires des populations».

Ce a réuni 200 participants de la Présidence de la République, de l’Assemblée nationale, du Sénat, de la Primature, des administrations, des partenaires techniques et financiers, de la société civile et les représentants des populations autochtones, des secteurs privés, des organisations paysannes, du secteur  agro-industriel et des producteurs, a-t-on noté.

La cérémonie de clôture a été marquée par la présentation d’une pièce de théâtre intitulé «Le mal de la terre», un texte de l’écrivain dramaturge Henri Djombo, dans une mise en scène de Osée Coltins Koagnè.

A cette occasion, M. Djombo a réitéré ses remerciements aux experts internationaux et nationaux et à tous les participants pour leurs contributions respectives à la réussite des travaux de ce forum qui a duré trois jours. (ACI/Grace Dinzebi)

Source : www.aci.cg

Close